QUI SONT VRAIMENT LES TÉNÉBRIONS ?

Le ténébrion meunier (tenebrio molitor) est un insecte de l’ordre des coléoptères, de la famille des ténébrionidés, qui se nourrit principalement de farines de céréales.

C’est un insecte cosmopolite, probablement d’origine européenne, mais disséminé aux quatre coins du globe depuis longtemps, à cause des échanges commerciaux de denrées alimentaires dont il est friand. Il est capable de vivre dans des denrées stockées très sèches, notamment dans la farine, et on en trouvait de nombreuses larves dans les anciens moulins, d’où son nom de meunier. La larve de tenebrio molitor est même capable de consommer certaines formes de polystyrène expansé. Sa durée de vie est, en moyenne, un an.

L’adulte possède une carapace brun-noir (d’où le nom « tenebrio »), alors que le juvénile est plutôt brun-orangé. La larve est vermiforme, avec une coloration marron-jaune : on l’appelle le ver de farine. L’adulte atteint 1,5 cm en moyenne (1,2 à 1,8 cm). À la fin de son développement, la larve peut être plus longue (jusqu’à dépasser 2,5 cm) que l’adulte, mais moins large. Elle change de forme au cours de la métamorphose, en formant une nymphe.

L'ÉLEVAGE

Cet insecte est inoffensif pour l’humain et facile à élever.

Il suffit d’acheter quelques larves, vendues sous le nom de « ver de farine », dans une animalerie et de les mettre dans un récipient contenant quelques centimètres de farine de céréales. Les parois du bac seront lisses et non comestibles pour éviter que l’insecte ne grimpe ou ne le ronge. En élevage, le ténébrion adulte reste dans ce bac et ne s’envole pas. Les larves s’enfoncent dans la farine pour se nourrir et remontent à la surface pour effectuer leurs mues et leur métamorphose.

Une particularité remarquable de cet animal est qu’il n’est pas nécessaire de lui donner de l’eau, ce qui en simplifie grandement l’élevage. En effet, il est capable de récupérer l’eau contenue dans l’air atmosphérique et dans des aliments très desséchés. Comme beaucoup d’autres Tenebrionidae, il est adapté à vivre dans des conditions désertiques.